Accueil > A la Une > Un visage pour Junior

Un visage pour Junior

Contenu de la page : Un visage pour Junior

Médecin engagé dans l’humanitaire depuis 1994 et ancien médecin généraliste à Juziers, Olivier Demoinet lance un appel aux dons :

La commune de Juziers soutien le Docteur Olivier Demoinet dans sa démarche - à chacun maintenant de découvrir son engagement et/ou de le soutenir :

"Comme en 1999, de retour du Kosovo, je fais appel à vous pour m’aider à trouver la solution à des situations particulièrement révoltantes.

En 1999, grâce à votre mobilisation, à votre ténacité, nous avons pu rendre possible une situation totalement utopique puisqu’il fallait faire venir en France une jeune albanaise du Kosovo, sans passeport, avec son frère, unique donneur compatible pour sa greffe de moelle, recherché comme terroriste par les Serbes, réunir 1,5 millions de francs pour couvrir les frais du traitement dans un pays en guerre civile.

Cette utopie est devenue réalité, et bien au delà de nos espérances, puisqu’elle a été guérie, devant être stérile après son traitement, elle a actuellement 3 enfants, vit à Lyon, et nous sommes toujours en contact avec celle que je considère comme ma 3e fille. Son épopée a été transmise à travers un livre "Du Kosovo à Paris, le prix d’une vie".

En 2018, je suis parti en mission en République Démocratique du Congo (RDC), à Itipo sur l’un des sites Ebola pour réorganiser le centre de santé gravement touché par l’épidémie, sécuriser les conditions de travail et reprendre l’activité habituelle de 20 consultations par jour.

Fort heureusement, l’épidémie na pas eu la virulence redoutée et a été déclarée terminée fin juillet. Le centre de santé avait repris son activité dans un contexte sécurisé avec parfois 60 malades par jour en consultation.

Pendant cette période, j’ai fait connaissance de plusieurs enfants dont la situation de santé catastrophique était désespérée à Itipo. L’un d’eux, Moise, 7 ans souffrait d’une sténose de l’œsophage depuis l’âge de 2 ans après avoir bu de la soude caustique.

Les sœurs de Saint-Vincent de Paul qui gèrent le centre de santé le maintenaient en vie depuis 5 ans et m’ont raconté son histoire. Son père avait une relation très fusionnelle avec cet enfant tentant, par tous les moyens, d’adoucir sa situation. Ne pouvant absorber que de petites quantités de liquides, il arrivait au centre de santé régulièrement dans un état de malnutrition aigue sévère et de déshydratation. Les voisins ont un peu plus fait culpabiliser le père qui est décédé peu de temps après dans un contexte d alcoolisme, rongé par les remords. Ajoutant encore un peu plus de détresse à cette famille.

Me souvenant de la réussite de la prise en charge de Valbona dans un contexte autrement plus difficile et dangereux, je me suis engagé à trouver une solution médicale pour cet enfant. Initialement, j envisageais des dilatations de l’œsophage afin de lui permettre une alimentation normale. Les associations contactées en France, m’ont expliqué que seule une chirurgie lourde de transposition colique pourrait le sauver.

Il aura fallu plus d’ un mois de démarches quotidiennes difficiles auprès des ONG sur place pour arriver enfin à ce que Moise et sa maman puissent aller à Kinshasa, seul lieu où il était possible de lui faire une radio de l’œsophage, visualisant la sténose et donc justifiant sa prise en charge.

Après avoir donné à sa maman de quoi acheter de la nourriture, Moise a repris 5 Kg en un mois et l’espoir et la joie de vivre sont revenus dans leur famille. Début janvier, nous avons enfin appris que la chaine de l’espoir fixait une date définitive pour sa prise en charge chirurgicale, à Abidjan, mi mars 2019.

L’association paroissiale de Juziers, qui organise tous les ans une soirée au profit d’une association, a accepté très gentiment d’organiser cette soirée au profit de la Caritas d’Itipo.
Devant les promesses de réussite de cette prise en charge, les sœurs de Saint- Vincent de Paul m’ont demandé de voir entre autres, deux autres enfants, dans des situations aussi désespérées. Cette prise en charge est totalement distincte de la soirée au profit de la Caritas.

L’un, Jonas appelé "Junior", 7 ans, a eu le visage complètement brulé par du liquide chaud. Il a totalement perdu son visage, nez, un œil, une main, sa bouche. Malgré cela, cet enfant parle, voit encore et rassurait les sœurs infirmières qui tremblaient en lui faisant les pansements.
Plus que tout autre, Jonas mérite qu’on lui redonne un visage humain afin qu’il puisse donner l’affection qu’il porte à tous ceux qui l’entourent et recevoir d’eux l’affection dont il a besoin. Malheureusement, la vue de son visage inspire surtout le rejet voire la peur et n’incite pas à lui faire des câlins.

Nous avons contacté différents spécialistes pour le prendre en charge. Il est opérable et il est possible de lui re-greffer de la peau pour lui reconstruire un visage. Avec les membres d AGIR abcd, l’association qui m’a envoyé en mission en RDC, nous sommes en train de fixer le montant des sommes nécessaires pour son traitement. Plusieurs chirurgiens spécialistes ont donné leur accord pour éventuellement venir intervenir à Kinshasa pour l’opérer, ainsi que d’autres enfants.

Nous avons également des possibilités de les soigner en France. Nous sommes en cours de négociations avec l’hôpital central de Kinshasa qui pourrait les accueillir. Il y a des frais financiers lourds qu’il nous faudra couvrir, et une fois de plus, comme pour Valbona, j ai besoin de la générosité du public pour redonner de la dignité, de l’espoir et la joie de vivre à cet enfant et à ceux qui s’occupent quotidiennement de lui.

Après avoir rencontré le Pr Quentin Oassemyar, chef de service de chirurgie reconstructrice à l’hôpital Trousseau à Paris, il est décidé que cet enfant sera opéré à Paris, par lui même. Dès le début, Quentin et son équipe se sont montrés très enthousiastes pour la prise en charge de cet enfant. Il m’a expliqué que cette intervention ne pourrait se faire à Kinshasa car les procédés actuels de reconstruction reposent sur la microchirurgie, évitant de longs délais de traitement risqués et d’hospitalisation avec l’utilisation de kits d’expansion (pour augmenter la taille du greffon qui sera utilisé pour remplacer les zones détruites). Ces techniques de pointes ne sont pas accessibles à Kinshasa, mais par contre, après les deux premiers temps chirurgicaux effectués à Paris, les reprises fonctionnelles pourront être faites à Kinshasa, sans aucun problème
La durée du traitement en France est évaluée à 3 mois, et le devis a été fixé par l’APHP à 81.000€.

Ce devis tient compte de toutes les mesures d’économie prises par le Professeur pour éviter des journées et nuits d’hospitalisation inutiles.

Une autre, Nadia 14 ans a elle aussi été gravement brulée au visage et aux deux membres supérieurs. Cette jeune fille, après plusieurs opérations, garde des séquelles terribles de ses cicatrices, fixant ses poignets et avant bras complètement fléchis. Une chirurgie réparatrice pourra lui redonner l’usage de ses mains et de ses bras.

Sans vous, je ne peux rien faire. Avec vous, vous me l’avez montré, les utopies deviennent réalité, et bien au delà de nos espérances. Grace à vous, plusieurs familles vont retrouver le sourire et la joie de vivre.

Tout comme pour Valbona, l’argent collecté sera géré par un club service,le Rotary, garant de la bonne utilisation des fonds. Le compte a déjà été ouvert.

Dans le cas où nous ne pourrions pas utiliser cet argent, il sera reversé à la chaine de l’espoir, pour les aider à réaliser ces interventions salvatrices.

Nous savons tous que nous ne pouvons pas sauver tout le monde. Mais nous savons également, qu’avec notre mobilisation, nous pouvons faire des miracles, ne pas se résigner à accepter un coté rationnel des choses et privilégier le respect de la vie et de la dignité humaine".

Dr Olivier DEMOINET

Lien vers l’appel aux dons :

https://www.okpal.com/redonner-un-sourire-a-junior/#

Lien page Twitter :

https://twitter.com/DemoinetOlivier/status/1107686914210050048

Lien vers la page Facebook :

https://www.facebook.com/100007729146090/posts/2315564325377850/